Cette commune fait partie de nos partenaires par l’intermédiaire de votre CCAS/CIAS ou UDCCAS
Renseignez-vous auprès de votre mairie et/ou de votre Centre communal d'action sociale pour plus d'informations
Cette commune ne fait pas partie de nos partenaires
CONTACTEZ-NOUS pour plus d'informations

L'actualité Actiom

Qu’y a-t-il à savoir sur l’augmentation des tarifs de la mutuelle en 2020 ?

22 janvier 2020

Les tarifs des mutuelles santé augmentent à l’horizon 2020 et aujourd’hui, on vous en explique les différentes causes.

La réforme du 100% Santé est-elle la cause principale ?

Le 100% Santé est une réforme créée par le gouvernement afin que tous les français aient accès aux soins nécessaires et que ces derniers soient pris en charge par la sécurité sociale. Concrètement, il s’agit de minimiser les frais dentaires, optiques et audio-prothèses, restants à charge des patients.

La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn pousse les discussions en faveur d’un moindre impact de cette réforme sur les cotisations. Malgré ces demandes aux assurances et mutuelles, le problème du coût de ce projet 100% Santé demeure.

Cela fait aujourd’hui plusieurs mois que les premiers essais concrets du projet 100% Santé ont débuté et de ce fait, il est clair que les cotisations des contrats de mutuelles santé vont subir une augmentation d’environ 10% d’ici 2020. Ceci s’explique en partie par les assureurs qui anticiperaient un phénomène d’accroissement des demandes de soins médicaux coûteux.

Cependant, il ne faut pas restreindre l’augmentation tarifaire des cotisations en 2020 seulement au 100% Santé.

Les causes systémiques de l’augmentation tarifaire des mutuelles

Tous les ans, et ce, avec ou sans le 100% Santé, les tarifs de nos mutuelles n’ont pas tendance à diminuer. Au contraire, ces tarifs augmentent pour plusieurs raisons :

Le profil du bénéficiaire

L’âge est l’une des raisons principales de l’augmentation des coûts de cotisations mutuelle santé. En effet, les tarifs des mutuelles diffèrent selon l’âge de l’assuré, ainsi une personne de 50 ans ne payera pas le même prix qu’une personne plus jeune.

Les contrats croissent au fur et à mesure, tous les ans ou bien tous les 5 ans. Dans ce dernier cas on parlera d’une augmentation quinquennale.

L’âge n’est pas la seule caractéristique : le changement de situation de l’assuré peut également faire varier les tarifs. Par exemple, un déménagement ou encore l’ajout d’un ayant-droit sur le contrat peuvent engendrer des augmentations (ou diminutions) tarifaires.

L’inflation et les plafonds de la sécurité sociale

En ce qui concerne les contrats collectifs, ce sont les plafonds mensuels et annuels de la sécurité sociale (PMSS et PASS) qui sont susceptibles d’avoir une influence sur les tarifs. De plus, le PMSS subira une augmentation de 1,4% en 2020 et passera de 3 377€ à 3 424€. Dans le même sens, le PASS à 40 524€ atteindra les 41 088€ en 2020.

L’évolution et l’équilibre

Il est possible que les assureurs rendent obligatoire une augmentation des cotisations et ce dans l’objectif d’égaliser le montant perçu au montant remboursé.
Ensuite, on peut distinguer deux cas :
– le contrat souscrit auprès d’une mutuelle santé
– le contrant hors organisme mutualiste

Pour le premier cas, le principe de mutualisation s’appliquera lorsque le total des remboursements sera supérieur au total des cotisations.

Afin de palier à ce manque, les adhérents d’un niveau de garanties équivalent se verront attribuer une augmentation.

Dans le second cas, le principe de mutualisation peut également s’appliquer mais seulement de manière individuelle. Cela revient à la possibilité pour l’assureur d’augmenter ses cotisations individuellement afin d’équilibrer ses dépenses.